FrançaisFrançais
Votre spécialiste en fertilisation secondaire

LE SILICIUM

La spéci–ficité de nos amendements est la présence de silicium. Depuis la disparition des scories Thomas, qui contenaient du silicium, cet oligo-élément essentiel est oublié dans la fertilisation actuelle. 

Le silicium est le deuxième élément présent sur terre, il représente 28% de la croûte terrestre. La majorité des terres est composée de sable et d’argile, qui contiennent du silicium (SiO2) . Malgré cette apparente abondance, très peu de silicium est absorbable par les plantes. La forme soluble et assimilable est l’acide ortho-silicique Si(OH)4

L’agriculture intensive, avec les apports d’engrais accidi–fiants et de produits phytosanitaires, a dramatiquement réduit la vie du sol et le silicium sous sa forme assimilable.


La plupart des plantes peuvent vivre avec peu de silicium mais sa rareté est préjudiciable pour un grand nombre d’espèces végétales. 

Les plantes ci-dessous sont très sensibles à la présence de silicium pour un bon développement végétatif : 
 
Solanaceae : tabac, pomme de terre, tomates, aubergines, piments, poivrons 
Astereaceae : laitue, chicorée, scarole, artichaut, salsifis, topinambour, tournesol 
Poaceae : blé, orge, avoine, seigle, millet, sorgho, les graminées. 
(En absence totale de silicium, la croissance du seigle est inhibée !) 
Sinapis alabae : moutarde, choux, navet, colza, cresson, rutabaga, radis 
 
 
Le silicium SiO2 se solubilise en Si(OH)4 dans la solution du sol. L’acide ortho-silicique permet une meilleure absorption du phosphore et du potassium. Le silicium joue un rôle important dans la régulation de la distribution du magnésium au niveau des feuilles. 
 
De nombreux scientifiques à travers le monde étudient les effets bénéfiques du silicium dans une agriculture respectueuse de l’environnement. 


  Les bienfaits du SILICIUM : 


    • renforce la structure cellulaire et augmente la résistance aux agressions biotiques et fongiques. La plante reste en meilleure santé. 
    • augmente la concentration de la chlorophylle par unité de tissu folliaire pour une meilleure photosynthèse. 
    • optimise la régulation du métabolisme des plantes pour des hauts rendements. 
    • permet un grand développement racinaire. Un chevelu racinaire imposant augmente le volume de sol utile à la plante pour mieux se nourrir. 
    • améliore la qualité commerciale de la production en préservant son eau en post-récolte (pomme de terre - légumes verts - racines). 
    • libère du phosphore inactif présent dans tous les sols et empêche une fixation trop rapide du phosphore soluble dans les sols à pH élevé . 
    • limite les pertes d’eau par la plante (jusqu’à 30%). Cette meilleure gestion hydrique réduit les stress végétatifs liés au climat sec et aux sols trop filtrants.

  Les rôles du SILICIUM : 


    • Un rôle mécanique à travers lequel il donne à la plante une résistance contre les pathogènes. 
    • Un rôle physiologique et métabolique qui consiste en la régulation de l’absorption et le transport par les plantes de certains éléments essentiels comme le calcium, le phosphore, le potassium et le magnésium. 
      • Fonction sur la solubilisation des phosphates   
Le silicium et le phosphore présentent de nombreuses similitudes et ont un comportement chimique assez semblable. Le silicium peut s’incruster dans certaines protéines et réagir avec les structures membranaires des cellules racinaires et ainsi faciliter l’absorption de phosphore moins soluble. Le silicium peut libérer du phosphore déjà lié aux particules du sol. Cette situation engendre une réelle économie pour l'agriculture. 
 



N.B. : 
 
L'intérêt du silicium a été mis en évidence par de nombreux chercheurs dans le monde. Les références bibliographiques ci-dessous reprennent quelques chercheurs qui ont étudié ces éléments : 
Barber.D. et Shone.M. (1966). The absorption of silica from aqueous solutions by plants. J. Exp. Bot. 17:569-578 
Bouzoubaâ.Z. (1991). Etude des rôles de la silice dans les mécanismes de tolérance à la sècheresse chez quelques espèces de grandes cultures. Mémoire, thèse. Doctorat Univ. USTL. 
Montpellier. France 141 p. 
Bouzoubaâ Z. et Alaoui.T. (2004). Effet de la silice sur la croissance, le rendement et la qualité de l’haricot vert et le melon. Rapport annuel du CRRA Agadir.INRA 
Bouzoubaâ Z, Alaoui T.Ait Lhaj A et Mimouni A. (2005). Effet de la silice sur la croissance, le rendement et la qualité de l’haricot vert. Congrès international sur productions végétales. Settat. Maroc. 
Bouzoubaâ Z & Taoufiq (2008) Effet de la fertilisation silicatée sous trois régimes de fertigation 60-80 et 100% sur la croissance et le rendement de l’haricot plat en hors sol sous serre. Rapport annuel INRA/CRRA/Agadir pp 39-41 
Bowen J.E. (1972) Manganese an dits effect on growth of Sudan grass.Plant.Soil.37 :577-588 
Clarkson.D.T. Drew M. C. Fergusson I.B. et Sanderson J. (1975). The effect of the “talke all” fungus, on the transport of ions by wheat plants. Physiol.Plant.Pathol 6:5-84. 
Fox.R L J A Silva, O.R. Younge D I P Lucknett and GD Shermam (1967) Soil and plant silicon and silicate response by sugarcane. Soil Sci Soc Am Proc 31:775-779 
Jones I H P and Handreck K A (1967) Silica in soil, plants and animals. Ad Agron 19:107-149 
Lefaucheur L (1988) Formes chimiques et mécaniques d’absorption du silicium par les plantes These Doc.Phys.Bio.Org.Pop.Monpellier 113p Liebig J (1964)Chemistryin applied to agriculture. Economical Free Society. Petersburg. Russia 
Matichenkov V V Y M (1990) Amorphous oxide of siliconin soddy podzolic ist influence on plants Authoref Can Diss Moscow State Univ Moscou USSR 
Matichenkov V V Y M Ammosova (1996) Effect of amorphous silica on soilproperties of a sod-podzolic-soil. Eurasian Soil Sci 28.(10):87-99 
Matichenkov V V Y M Ammosovo (1997) The method of determination of plant avalaible Silica in soil Agrochem 1:76-84 
Needham A E (1965) The aniquiness of biological materials cite pa Iler (Pergamon press Oxford 593p 
Okuda A E et Takahashi E (1964) Studies of the physiological role of silicon in crop plant soil Sci Plant Nut 9, 453-458 
O’Relly S E and J T Sims (1995) Phosphorus adsorptionand desorption in a sandy soil amended with high rates of coal fly ash. Commun Soil Sci and plant anal 26(17-18):2983-2993 
Savant N K Korondorfer G H Datnoff L E and Snyder G H (1999) Silicon nutritionand sugarcaneproduction: a review J Plant Nutr 22(12)18-53-1903 
Velly(1974) La silice dans la fertilisation du riz a Madagascar Agro Tropic 30:305-323 
Vlamis J et Williams E (1967) Manganese and silicon interractions in the graminae Plant and soil 27 :131-140 
Werner D and R Roth (1983) Silica metabolism p:582-694 In: Lauch A Bielsky R I (ED) Inorganic plant nutrition new series spring verlog NewYork NY 
Iwata et Baba (1962) Yoshida et al 1969 Cock et Yoshida 1970 
Ishibashi et akiyama 1960 Lanning et Lindo 1961 Yoshida et al 1962 Adlakha 1964 
Velly 1974 Raupach et Piper 1960 Gansmann 1962 Du Plessis et Du Burger 1966 Bastisse 1967 Gericke 1962 Lewin et Reimann 1969 Vlamis et Williams 1967 Bowen 1972