Source d’inquiétudes pour ses effets sur la santé et l’environnement, le glyphosate est un herbicide massivement utilisé à travers le monde, notamment sous la marque Roundup.

L’Agence de l’environnement française Anses a annoncé mardi l’interdiction avec effet immédiat de l’utilisation du Roundup 360 à la suite d’un jugement annulant son autorisation de mise sur le marché.

C’est l’herbicide « le plus fréquemment utilisé, à la fois dans le monde et dans l’UE », indiquait en 2017 la Commission européenne. En France, 8.800 tonnes de glyphosate ont été vendues en 2017.

Ce désherbant « à large spectre » a été classé comme « cancérogène probable » en mars 2015 par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), agence dépendant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Mais en novembre 2015, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) estimait « improbable » qu’il présente un danger cancérogène pour l’homme, et l’Agence européenne des produits chimiques (Echa) était allée dans le même sens en 2017.

Un nombre croissant d’organisations militent pour son interdiction. La France s’est engagée à sortir du glyphosate d’ici à 2021.

Au niveau européen, les États membres de l’UE ont décidé en novembre 2017 d’autoriser pour cinq ans supplémentaires l’herbicide au terme de deux ans de débats difficiles.

Utilisation mondiale décuplée

Commercialisé depuis 1974 par Monsanto sous le nom de Roundup, son usage a explosé dans le monde à partir du milieu des années 90 quand la firme américaine s’est mise à vendre des semences génétiquement modifiées pour résister à son action.

Source : https://www.boursedirect.fr/fr/actualites/categorie/economie-et-finances/le-glyphosate-un-herbicide-controverse-massivement-utilise-afp-e1ae466dab3d0db7576dc2a30f664634c30678c5

Inscrivez-vous à notre Newsletter

 

Inscrivez-vous pour rester au courant de nos nouveautés

Vous avez été enregistré avec succès!